La maquette

Historique de la maquette

 

Article de Jacques LE PLAT - LOCO-REVUE n°512 de février 1989

Jacques LE PLAT nous a adressé l'article qu'il avait réalisé pour le Loco-Revue n°512 de Février 1989 et qui portait sur la reproduction du dépôt de Montluçon tel qu'il apparaissait dans les années 1950.

Qu'est devenue la maquette ?

Quand Jacques LE PLAT nous a contacté pour nous parler de la maquette et nous transmettre son article et ses photos, nous nous sommes dit que ce serait vraiment génial d'avoir cette maquette au dépôt de Montluçon, un retour aux sources en quelque sorte...
Sauf que personne ne savait ce qu'elle était devenue, et bien qu'en fin d'article il était mentionné qu'elle devait être ramenée à Montluçon, personne ne l'y avait vue.

 

La recherche

Peu d'informations à notre disposition : Gérald GROSJEAN est un peintre suisse qui expose régulièrement ses toiles. Mais notre équipe parvient à le retrouver et apprend avec plaisir que oui, la maquette existe toujours, et que oui, malgré la vingtaine d'années passées, elle est toujours à Genève où Jacques LEPLAT l'a photographiée !
Une équipe se monte pour aller lui rendre visite à Genève. L'accueil suisse est très chaleureux et la maquette quoique poussiéreuse (vu son âge, c'est plus que normal) toujours intacte. Après avoir fait connaissance, nous évoquons le retour possible de la maquette à Montluçon. Si Gérald n'y est pas opposé, il faut néanmoins qu'il en parle à Jan Kryspin avec qui il est toujours en contact et qui n'habite plus sur le continent.

Démontage de la maquette

Nouveau voyage en Suisse : Gérald GROSJEAN nous fait la surprise de la présence de Jan Kryspin ! Quel plaisir de pouvoir discuter avec eux. Vu sa taille, la maquette est découpée en 7 morceaux pour faciliter le transport.

Transport de la maquette

Ca y est, la maquette est à Montluçon !

Cette maquette est un témoignage unique de ce qu'était le dépôt de Montluçon dans les années 50. Gérald et Jan ont étudié minutieusement le site et les environs, fait des centaines de photos, étudié les plans d'époque pour réaliser cette représentation de la rotonde et de son quartier de façon la plus fidèle possible.
Il y aura du travail pour la remettre dans son état d'origine mais nous ne doutons pas un instant qu'il y aura des bonnes volontés pour effectuer ce travail, avec l'aide de Gérald GROSJEAN.

Un grand merci à Gérald et à Jan pour ce cadeau, ainsi qu'à Jacques LE PLAT qui, sans le savoir, a été l'initiateur du projet.

Date de dernière mise à jour : jeudi, 14 Mai 2015